Un documentaire sur les 45 000 internés morts de faim de 1940 à 1945

Le journaliste Franck Seuret va réaliser un documentaire sur cette tragédie oubliée. Il lance un appel à dons.

C'est un pan méconnu de notre histoire. Méconnu et tragique. 45 000 à 50 000 personnes handicapées psychiques ou mentales sont littéralement mortes de faim en France, entre 1940 et 1945. Ces hommes et ces femmes étaient internés dans les hôpitaux psychiatriques, qui n'ont guère que le nom en commun avec les établissements d'aujourd'hui. Ils ont été victimes de l'application, uniforme et sans discernement, du rationnement alimentaire, instauré en 1940.

Une large place aux victimes

Le journaliste Franck Seuret va réaliser un documentaire sur ce tragique épisode : La faim des fous. Il y explicitera les mécanismes qui ont abouti à la disparition d’au moins 45 000 personnes. Le rationnement alimentaire ne suffit pas à expliquer l'ampleur de ce drame si on ne prend pas également en compte les conditions de vie dans ces asiles, l'isolement social des internés, le contexte eugéniste de l'époque, etc.

Mais ce film ne reposera pas que sur le récit des historiens : il accordera une large place à la parole des descendants de victimes. Car ce drame sans précédent n'a pas laissé grande trace dans la mémoire collective : pas une seule ligne dans les manuels scolaires, de rares travaux d'historiens...  François Hollande devrait toutefois rendre officiellement hommage à ces victimes en décembre.

Un documentaire sur le passé pour éclairer le présent

Franck Seuret a proposé ce documentaire à plusieurs chaînes de télévision. Mais n'a enregistré que des refus jusqu'à présent : sujet ''difficile'', absence d'images d'archives... Il a donc lancé un appel à financement participatif sur le site spécialisé Ulule. Début décembre, les dons atteignaient 7 000 €. « Notre but est de réaliser le film le plus accessible à tous et nous avons donc besoin de moyens supplémentaires, insiste Franck Seuret. Nous vous encourageons à nous soutenir pour qu'ensemble, nous puissions contribuer à faire sortir ce drame de l'oubli. Rappeler l’histoire des internés morts de faim invite à questionner l’acceptation des vulnérabilités dans la France d'aujourd'hui. Et à réaffirmer qu'aucune vie n’est minuscule. »

Pour faire un don

Pour contribuer financièrement au documentaire, rendez-vous sur la page de la Faim des fous, sur Ulule. https://fr.ulule.com/la-faim-des-fous <https://fr.ulule.com/la-faim-des-fous> . Attention : la collecte se termine le 16 décembre.

Passée cette date, ou même avant si vous préférez, contactez directement Franck Seuret : franck.seuret@gmail.com

Santé Mentale France participe au comité de pilotage du Mouvement pour une société inclusive qui patronne ce projet.