Réh@b’ 2024 – Pré-programme en ligne

Retour aux actualités

Tarifs adaptés et solidaires

Santé mentale France s’efforce de proposer des tarifs toujours plus accessibles à toutes et tous.
C’est dans cette optique que nous proposons un tarif préférentiel aux personnes concernées, familles, GEM et pair-aidants.

Pour les autres tarifs nous proposons également une ristourne de :
-10% à partir de 3 personnes inscrites
-15% à partir de 5 personnes inscrites
-20% à partir de 10 personnes inscrites

Si des difficultés subsistent, contactez-nous

“Rétablissement :
Ensemble, bougeons les lignes !”

« Rétablissement : Ensemble, bougeons les lignes »

Ensemble : personnes concernées, familles et proches, professionnel.les de la santé mentale, autres acteurs de la santé mentale, nous avons milité et certaines lignes ont bougé.

Rétablissement, espoir, autodétermination, pouvoir d’agir : ces notions, portées par les personnes concernées, sont entrées dans le vocabulaire de la plupart des équipes de soins et d’accompagnement. Elles s’implantent, lentement mais sûrement, dans les pratiques professionnelles.

Le mouvement de réhabilitation psychosociale s’est mis au service du rétablissement des personnes en diffusant des interventions utiles, en promouvant des pratiques orientées rétablissement. Soins précoces, intervention dans le milieu de vie, travail en partenariat, influencent durablement les pronostics et les parcours. Des personnes vivent le rétablissement, en témoignent et le partagent, notamment via les multiples formes de pair-aidance.

Désormais, que veulent les personnes vis-à-vis de leur parcours de rétablissement ? Quels rôles souhaitent-elles prendre ? Quelles sont leurs demandes ? Quelles innovations restent encore à trouver ? Vers quelles perspectives doivent s’orienter les pratiques de soin et d’accompagnement ?

Oui, les lignes ont bougé et nous sommes ensemble transformés par le mouvement irréversible du rétablissement qui vivifie les journées RéH@b.

Néanmoins, l’équilibre reste fragile. Si le discours a changé, les pratiques peinent parfois à le faire. Les soins et les services basés sur les besoins des personnes et qui sécurisent les aléas du rétablissement restent minoritaires. La stigmatisation des personnes concernées et des structures de soins reste un frein à l’inclusion sociale. Les voix des personnes peinent encore à être entendues.

Comment surmonter ces obstacles ? Comment ne pas se décourager lorsque l’on s’engage dans le changement de paradigme ? Comment s’inspirer des essais/erreurs des pionniers ?

Le rétablissement appartient aux personnes concernées et à elles seules. Le rôle de la réhabilitation psychosociale est de favoriser son émergence et sa croissance. Plus que jamais les expériences positives développées peuvent être sources d’inspiration et de changement. La psychiatrie, discipline en peine d’attractivité et de sens, peut en outre y trouver un nouveau souffle. 

C’est le but de RéH@b’ : proposer des espaces d’échanges, de partage et d’inspiration pour aller vers le rétablissement, ENSEMBLE.

C’est le rôle de Santé Mentale France : promouvoir des soins et des accompagnements orientés vers le rétablissement, ENSEMBLE. C’est dans le partage et l’intelligence collective que nous pourrons continuer à faire bouger les lignes, ENSEMBLE

Aller au contenu principal